La distraction au volant

Conduire ou utiliser votre téléphone : vous devez choisir ! Depuis plusieurs années, l’usage du smartphone au volant ne cesse de progresser. Aujourd’hui, 59% des conducteurs utilisent leur smartphone en conduisant, pour des usages multiples et quotidiens : appels, GPS, SMS, mail…. Hasard ou relation de cause à effet, le nombre de tués sur les routes en France est en augmentation depuis trois ans. Si la vitesse excessive et la consommation d’alcool restent encore les principaux facteurs d’accidents mortels, la distraction et plus précisément le smartphone cause 1 accident sur 10.

Sur la route, vous n’êtes jamais seul.

#JamaisSeulSurLaRoute

 

59%

des conducteurs utilisent leur smartphone au volant

17 %

des piétons utilisent leur smartphone dans leurs déplacements urbains

15%

des conducteurs se sont déjà fait très peur en utilisant leur smartphone au volant

4

types de distraction lorsqu’on utilise sont smartphone en conduisant : visuelle, cognitive, auditive et physique

 

NOS CONSEILS

  • Eteignez ou rangez votre smartphone lorsque vous conduisez. Si vous devez utiliser le GPS, utilisez une application qui bloquera vos notifications comme « Mode conduite » 1 ou « OneTap » 2.
  • N’utilisez pas d’application qui demande une manipulation ou une interaction lorsque vous conduisez.
  • Confiez votre smartphone à votre passager qui pourra répondre pour vous et vous orienter en cas de besoin.
  • Si vous devez absolument utiliser votre smartphone, garez-vous dans un endroit adapté.
  • Si vous n’êtes pas conducteur, assurez-vous que la personne avec laquelle vous conversez n’est pas en train de conduire. Si vous vous apercevez qu’elle est au volant, mettez fin, de vous-même, à la conversation.

 

 Ce qu’il se passe quand vous utilisez votre smartphone en conduisant :

 

  • Vous contrôlez moins vos rétroviseurs et vos angles morts
  • Vous avez tendance à zigzaguer
  • Vous portez moins d’attention à la signalisation et aux autres usagers
  • Votre temps de réaction augmente (de 30 à 70%)
  • Votre distance de freinage augmente

Smombies, soyez vigilants !

Vous avez l’habitude d’utiliser votre smartphone en marchant dans la rue ? Alors vous aussi, vous faites partie de cette nouvelle espèce en pleine expansion, les « smombies » pour « smartphone zombies ». Avec les yeux rivés sur leur smartphone, même en traversant la chaussée, les piétons aussi courent des risques en utilisant leur smartphone.

77%3 des piétons téléphonent en marchant et ce taux monte à 95% chez les jeunes de 18 à 24 ans ! Une distraction qui coupe le piéton de son environnement et qui peut occasionner des dangers. 14% des piétons déclarent avoir déjà frôlé la collision avec un véhicule en marchant avec leur smartphone dans la rue. Même à pied, restez vigilant et levez la tête, notamment au moment de traverser !

 

Discuter avec son passager ou écouter la radio distraient-ils autant que le téléphone ?

 

Téléphoner est l’activité qui augmente le plus fortement l’inattention car elle demande une attention continue, un silence pouvant être mal compris par l’interlocuteur. À l’inverse, discuter avec un passager n’exige pas autant d’attention. Ce dernier peut également identifier les situations anormales, en s’arrêtant momentanément de parler, par exemple.

 

Les professionnels, plus accros à leur smartphone ?

 

Les professionnels amenés à se déplacer dans le cadre de leurs missions sont 80% à utiliser leur smartphone en conduisant (appel, SMS, GPS…). Une donnée inquiétante qui montre la nécessité pour les entreprises de prendre des engagements en matière de sécurité routière et de sensibiliser leurs salariés. Aujourd’hui encore, les accidents de la route restent la première cause de mortalité au travail.

Retrouvez notre mobilisation pour le droit à la déconnexion lors des trajets professionnels.

 

Ce que dit la loi

 

Conduire avec un téléphone à la main ou en portant à l’oreille un dispositif audio de type écouteurs, oreillette ou casque est passible :

  • d’une amende forfaitaire de 135 € ;
  • d’un retrait de 3 points du permis de conduire.

 

 

1 Application développée par la Sécurité Routière.
2 Application Canadienne : voir les conditions générales d’utilisation.

3 https://www.gmf.fr/actualites-institutionnelles-gmf/pietons-connectes-telephone

Partager sur les réseaux sociaux :